Start-Pause-Stop       - Fond musical -       Volume     

LOUIS BLERIOT (1872-1936) ... à Guillerval (Mondésir)

Parcours du 13 juillet 1909

Louis Blériot Louis Blériot est né à Cambrai (Nord) le 1er Juillet 1872. Sorti Ingénieur de l'école Centrale en 1895, il fonde une entreprise de phares et accessoires pour automobile. En plus de la construction d'aéroplanes, on le verra par la suite construire aussi des automobiles et des motocyclettes.

Passionné par une aviation naissante, il entre à l'Aéro-Club de France en 1901.
Dès lors on ne compte plus les tentatives et brevets de cet inventeur de génie. Sa vie sera toute entière consacrée à innover et faire progresser la technique et la mécanique.


A une époque où les terrains d'envol étaient plutôt rares, il adopta la Beauce comme terre d'accueil à cause de ses grandes étendues sans obstacles et ses terrains plats pouvant recevoir un aéronef en détresse. D'ailleurs on peut dire que notre terre plus d'une fois lui aura sauvé la vie !
Du même endroit, plusieurs de ses contemporains se distingueront eux aussi, citons Henri Farman et les frères Nieuport, dont l'un décèdera dans une chute près de l'entrée de Méréville, route de Monnerville. Un monument marque l'endroit. Leur nom restera attaché aux premiers avions qui se distingueront lors de la 1ere guerre mondiale.

C'est donc de ce lieu dit "Mondésir" au sud d'Etampes, sur la commune de Guillerval, que Blériot réalisera son dernier vol d'essai avant de se lancer au-dessus de la Manche avec son Blériot XI ! Ainsi ce n'est sans doute pas par hasard, si quelques années plus tard, ce lieu historique deviendra un des berceaux de l'Aviation, et ce mot "berceau" pour Mondésir, se confirmera avec la naissance de la Patrouille d'Etampes devenue aujourd'hui la fameuse "Patrouille de France".
Cent ans après, en 2009, la Beauce devait bien un hommage à la hauteur de cet exploit.

Historiquement, ce fut le 13 juillet 1909: Premier voyage "officiel" de ville à ville de plus de 40 km, départ de Mondésir (commune de Guillerval dans l’Essonne située au sud d’Etampes) pour atteindre Chevilly (commune du Loiret située au nord d’Orléans), Ce vol avait pour caractéristique d’être le premier, où le point de départ et celui d’arrivée avaient été fixés à l’avance: Le tracé étant celui de la voie ferrée et de la route Nationale 20. Il fut effectué en présence des contrôleurs de l’Aéroclub de France, et suivi en automobile sur la Nationale 20. Il allait ouvrir la voie du transport aérien d’aéroport à aéroport.

Mais, ce vol devait également permettre à Louis Blériot de s’assurer que son Blériot XI avec un moteur Anzani, était capable de parcourir la distance Calais Douvres. Car il réalisa seulement quelques jours après à l'âge de 37 ans ...

la traversée de la Manche (le 25 juillet 1909) .


    Louis Blériot




Louis Blériot deviendra un constructeur réputé et son "Blériot XI" celui qui traversa la Manche, se vendra à plus de 1000 exemplaires.




Il s’est éteint à Paris le 1er août 1936, quelques jours avant la parution du décret nationalisant son entreprise en la faisant passer sous le contrôle de la SNCASO.










Des manifestations ont eu lieu en Juillet 2009 pour cette occasion, en particulier sur les lieux historiques suivants:

  • Le 13 juillet sur l'aérodrome d'Etampes-Mondésir

  • Le 25 juillet à Douvres (Angleterre) sur le lieu de l'atterrissage.

    Le site Web réalisé pour le 13-07 sera maintenu et lié à cette page, on y verra les principaux clichés de l'évènement. On y accède en cliquant sur l'image du Blériot XI (ci-dessous)





    Louis Blériot



    Le Centenaire à Mondésir






    Informations légales:

    Président: Mr Philippe Allaire (Patrimoine & Traditions de Beauce) Place de la Halle Méréville 91660
    Responsable du site (Webmestre): Michel Lefeivre. (pas de courrier personnel svp)


    © 2009 ~ Design & Html: M Lefeivre/ région Beauce-Méréville Droits de recopie ou utilisation soumis à autorisation