Start-Pause-Stop       - Fond musical -       Volume     




Les tuyaux d'un éleveur ...
CatBar


Comment je m'organise ..

Ceci est un exemple, il n'y a pas d'obligations !

Locaux:  Le chat vit avec nous dans la journée quand nous sommes présents. Sinon, il se trouve dans le même local que la nuit car la maison est protégée par des détecteurs.

Le local de nuit est une série de pièce propres assez chaudes en hiver, (Cellier, garage, cuisine ...) où nous mettons en permanence une couchette, le bac à litière et la nourriture dans des "coins" différents. Une grosse poutre de bois, ou mieux une planche ou un grattoir avec corde en sisal (vendu en supermarché) lui sert à "faire ses griffes". Il (ou elle) peut y accéder dans la journée sur demande ou par une chatière, ce qui évite les déménagements. Nous déconseillons la chatière extérieure à cause des visiteurs ... De toute façon, la race est très sédentaire.

Couchette: Souvent, c'est le chat qui choisit, alors n'investissez pas trop. Une boîte à demi-fermée tapissée avec des chutes de moquettes, un ancien tapis de bain, ou similaire, dans une corbeille en osier, conviennent parfaitement. La présence d'un tuyau de chauffage est toujours appréciée. Faire en sorte que la lumière et le passage d'humains ne le gêne pas. La nourriture peut être proche, mais pas la litière.

Quant à votre lit... il faudra lui dire tout de suite clairement "oui" ou "non", mais pas d'équivoque.

Nourriture : De l'eau en permanence ! On ne le répétera jamais assez. Une écuelle non renversable (supermarché) est l'idéal, changée et rincée chaque matin, remplie le soir.

Un récipient de croquettes (pas supermarché !) rempli, lui aussi, chaque matin: la valeur d'une tasse à déjeuner, et vérifié le soir. Ne jamais en mettre en excès, elles doivent être bien croquantes, les jeter si elles sont molles. ¤

Pour la nourriture périssable, on s'arrange pour qu'il y en ait assez, mais sans pertes, car le chat ne reprendra pas la nourriture de la veille, surtout l'été .

Le repas du soir est important et doit être varié. Il y a de fortes chances pour que le chat le mange en plusieurs fois: il en garde pour la nuit, mais ce qui reste le matin devra être jeté.

On s'aperçoit très vite que la nourriture classique ne coûte pas plus cher que celle "pour animaux" !

Nous recommandons de s'habituer à prélever dans la nourriture des humains (Poulet, dindonneau, poisson, viande hachée, légumes bien cuits, etc.. ) Eviter les sauces, mais laisser le gras (cuit) car il leur en faut plus que nous. En plus de cela, on peut stocker quelques ingrédients spécifiques au congélateur, pour varier les menus: Nous achetons des filets de cabillaud (1er prix) congelés au Kg et un peu de viande hachée en grande surface, ce n'est pas cher, et on le prépare au four à micro-ondes en 2 minutes et on rajoute un peu d'eau et d'huile.
Ne pas servir chaud, salé, sucré ou vinaigré.

Pour les chat(te)s malades ou allaitantes, nous donnons un jaune d'œuf (surtout pas de blanc ! ) mélangé à ½ verre de lait sucré, c'est très énergétique.

Litière : Le chat est très propre: bien dressé il fera ses besoins dans sa litière même s'il a un jardin ... pour la plus grande joie de la Jardinière !.
La litière doit être propre (pour le chat) et sans odeurs (pour le maître). Le bac doit être grand (contenir le chat adulte en entier) et couvert pour prévenir les éclaboussures et ménager la tranquilité de l'animal.
Nous utilisons de la litière argile parfumée désodorisante. Avec une petite pelle, on enlève chaque soir, juste la partie sale et humide. On la jette à l'aide d'un sac de supérette, à la poubelle. Laisser 3 cm de granulés. Les litières dites "compactes" sont un peu plus chères, mais plus pratiques.

Enfin, un détail: Si le chat a un renvoi gastrique, ne le punissez pas ! Déjà stressé par l'inconfort de la situation, il n'a pas le réflexe de se diriger vers la litière mais de se cacher, car cela n'a aucun rapport avec ses selles. Disons que les renvois sont d'autant plus fréquents que les toilettes sont rares, et les repas sans huile (rejet de poils en paquets) ou alors il y a un parasite. Le vermifugeage vous donnera la réponse. C'est à vous qu'il incombe d'y faire attention.

Toilette : Je me répète: le chat est très propre. Certains préconisent le bain, mais je pense qu'on peut lui éviter ce stress s' il ne se salit pas. Le poil mi-long apprécie un coup de brosse 2 à 3 fois par semaine, cela évite d'en retrouver trop sur les affaires et ménage son tube digestif et vos tapis. (Voir plus haut)

Nous utilisons également un gant spécial pour chiens et chats qui enlève le poil mort et stimule la repousse. Ne pas en abuser quand même.
Les yeux sont essuyés avec un coton humide, pour enlever les larmes séchées (noires). Nous utilisons aussi du "Dacryosérum" (pharmacie) qui est antiseptique et qu'il est bon d'avoir aussi pour les enfants ou pour nous mêmes... (poussières et corps étrangers) .

ChatQuelques idées ...

  • Filets de poisson : Merlu blanc (ou Cabillaud) congelé en sacs de 1 Kg ( en grande surface: 3 eur) : Je choisis un sac avec des petits morceaux que l'on dégèle à la demande (2 mn au micro-ondes, ôter les arêtes, écraser avec un peu d'eau et de la levure diététique. On rajoute aussi un peu d'huile de tournesol * )
  • Viande hachée : ( en grande surface : 6 eur le kg) Ne pas en abuser (ex: 2 fois du poisson pour une fois de la viande) Moyennement cuite au micro-ondes, on y rajoute de l'huile et de la levure comme pour le poisson.
  • Volailles et Gibiers : Jamais d'abats ! Bien enlever les os. On se contente de prélever des petits morceaux dans le plat du jour. Ne pas mettre de sauce, servir tiède.
  • Fromages : Sans sucre ! Fromage blanc 30 à 40 % MG style "Gervita", Yaourt nature non sucré, fromages râpés, etc..
  • Lait cru : Nous en donnons aux chatons, pour aider le sevrage. Réduire progressivement chez l'adulte.
    Attention ! ce n'est pas une boisson mais un aliment, il peut provoquer des diarrhées chez certains chats... d'ailleurs je m'en sers parfois comme laxatif.
  • Œufs : Jamais de blanc d'œuf cru ! Donner un jaune cru, ou un jaune cuit écrasé, toujours avec un peu de lait.
  • Légumes : Le chat est carnivore exclusif, donc les légumes ne le nourrissent pas. Leur utilité est d'éviter l'embonpoint (remplissage) et de régulariser le transit intestinal. Des légumes bien cuits dans la sauce de viande ou de poisson (le plat du jour des maîtres) peuvent être ajoutés en faible quantité.
    (Carottes, Haricots, pois, pommes de terre, ainsi que des pâtes ou des miettes de pain frais.)
  • EAU : Ne doit jamais manquer. Elle doit évidemment être propre et fraîche. Remplir autant de fois que nécessaire.
    Le cas du LAIT: Il est de contume de dire que le chat aime le lait, ce n'est un peu vrai mais ce n'est pas bon en quantité. En effet, le lactose d'origine bovine est mal ou pas digéré par le chat d'où des diarrhées et des douleurs abdominales. Par contre, en cas de constipation, un peu de lait et de paraffine dans la nourriture évite l'usage d'un laxatif jamais souhaitable ... même pour les humains !

=> Aliments interdits : Blanc d'œuf cru, chocolat, pâtée pour chien, abats & déchets, viandes de mouton et de porc crues, lait en abondance.

¤ Nourriture pour animaux : (Sans publicité ! )


  • Pâtées : Justement, nous en utilisons peu, et il y a peu de pâtées correctes. De toute façons, on devrait pouvoir en manger ... ce qui n'est pratiquement jamais le cas !
    Pour les chatons jusqu'à six mois, nous testons une patée "chaton" ( en animalerie : env. 3 eur les 3) mais c'est très irrégulier.
  • Levure diététique (Gayelord Hauser) : les chats en raffolent ! (Une pincée ou un granulé par jour) Donne l'équilibre nécessaire à l'alimentation, mais surtout fait un pelage superbe. Les fabricants de croquettes prétendent en mettre, nous préférons les mettre nous mêmes et donner moins de croquettes.
  • Huile de tournesol ou d'olive : faire en sorte qu'il y en ait environ ½ cuiller à café par jour par chat, dans la nourriture. Cela évite les troubles digestifs dus à l'ingestion des poils.

  • Litières : Doit être bon marché, bien absorbante (argile) et désodorisante (2,5 eur les 3 kg ou 5 eur les 4 kg "compact").

    A ce jour, nous en avons trouvé bien peu de correctes et nous faisons le trajet exprès pour cet achat ! A noter qu'ils ont souvent un désodorisant concentré (mêmes marques) que l'on peut rajouter à d'autres litières, en dépannage.
    Depuis quelques temps nous ne prenons plus que de la "compact" de Carrefour qui a le meilleur rapport qualité/prix.

    Matin et soir, on enlève la partie sale avec une petite pelle pour la jeter dans un sac plastique à la poubelle. Laisser en permanence 3 cm d'épaisseur de granulés dans le bac



En résumé (pour le Sacré de Birmanie) :

Matin et soir, un geste automatique: Eau, Croquettes, Litière
Le soir, un repas à heure fixe, un coup de peigne… c'est tout !


Repos



On notera que le fauteuil (en vrai cuir ! ) n'a pas la moindre griffe. Tout est question d'éducation.
Enfin, se rappeler qu'un appel téléphonique à son éleveur peut éviter des problèmes, alors n'hésitez pas.



RETOUR vers la page principale "Chats Sacrés de Birmanie "






© La Belle des Noues, Design & Html: M L 96-2005 Paris